Anonyme en ligne: Tor (The Onion Router) est-il légal? | VPNoverview

Logo du routeur Tor The OnionTor (The Onion Router) offre un moyen efficace de naviguer sur Internet de manière anonyme et même d’accéder au dark web. Pour répondre instantanément à la question, beaucoup se demandent: l’utilisation du navigateur Tor est complètement légale presque partout dans le monde. Cependant, il est toujours sage de vérifier si tel est bien le cas pour le pays dans lequel vous résidez actuellement..


En général, vous n’aurez pas à vous soucier de la police qui vous arrête parce que vous avez utilisé Tor pour regarder une vidéo YouTube ou effectuer une recherche Google. Cependant, si vous utilisez le navigateur Tor pour bénéficier de son anonymat accru pendant que vous participez à des activités illégales, vous êtes bien sûr toujours soumis à la loi. Si vous êtes découvert, vous pourriez avoir de gros ennuis.

Tor et Edward Snowden

Assez régulièrement, Tor est considéré comme étroitement lié aux activités criminelles. C’est le cas, car de nombreux criminels utilisent Tor pour leurs pratiques sur le dark web. Le navigateur garantit que les utilisateurs sont plus anonymes sur Internet, ce qui en fait leur outil parfait. La définition de ce qui est considéré comme criminel ou illégal diffère selon les pays – et elle peut varier considérablement. C’est également le cas pour la cybercriminalité. Par exemple, la vente de disques durs et d’armes en ligne est illégale presque partout dans le monde. Cependant, dans certains pays, donner votre avis critique sur une dictature ou divulguer des documents d’État peut également être considéré comme un crime.

Le cas d’Edward Snowden est un exemple des pratiques en ligne dans la zone grise. En 2013, Snowden a divulgué des documents secrets sur la NSA et leur espionnage au grand public. Pour cette raison, il est maintenant recherché par le gouvernement américain. Ce qu’Edward Snowden a fait (découvrir des secrets d’État) est illégal selon la loi américaine. Cependant, beaucoup soutiennent que Snowden avait raison de faire ce qu’il a fait. Après tout, tous les citoyens n’ont-ils pas le droit de savoir quand quelqu’un – n’importe qui – regarde leurs mouvements et écoute leurs conversations? Il s’agit d’un dilemme moral dans lequel la vie privée joue un rôle énorme.

Entre autres choses, Edward Snowden a utilisé Tor pour révéler des documents secrets de la NSA au grand public. Il a également appelé les autres à utiliser le navigateur Tor chaque fois qu’ils se connectent. Selon lui, c’est l’une des rares façons qui vous permet de rester anonyme et d’utiliser votre droit de publier librement. Les gouvernements et les organisations officielles, comme la NSA aux États-Unis, ne pourront pas vous suivre là-bas – la plupart du temps. Snowden a utilisé le navigateur pour des activités illégales. Son appel aux autres, cependant, n’était pas criminel: il a seulement suggéré à davantage de personnes de protéger leur vie privée en ligne en surfant sur le Web avec le navigateur Tor. Il y a des discussions sur la sécurité du navigateur Tor, mais le fait demeure que Tor rend beaucoup plus difficile pour les gouvernements, les sites Web et d’autres organisations d’espionner les gens en ligne.

Tor et pratiques illégales

Outre le cas de Snowden, il existe de nombreux autres exemples, pour la plupart moins connus ou controversés, où Tor a été utilisé pour des activités illégales. Silk Road est probablement le cas le plus célèbre. Silk Road était un marché en ligne pour les armes, drogues et autres produits illégaux. Le site Web a été retracé jusqu’à sa source et mis hors ligne, mais il y a forcément des marchés similaires sur le Dark Web. Même si Tor n’est pas illégal par lui-même, il donne toujours aux utilisateurs un accès anonyme à ces types de plateformes et de pages. Par conséquent, vous pourriez dire que Tor soutient indirectement la criminalité, car il garantit que les criminels ne sont pas aussi facilement identifiables.

Chaque fois que quelque chose d’aussi grand que l’arrêt de Silk Road se produit, de lourdes discussions ont lieu sur le fait de savoir si le navigateur Tor est nécessaire ou non. Cela mène ensuite à des débats plus larges sur l’anonymat en ligne en général. La considération que les gens devront faire se situe entre la lutte contre la cybercriminalité et la protection de leur vie privée en ligne. C’est un équilibre difficile à trouver, qui devient souvent non seulement une question juridique, mais éthique.

En raison de cas dignes d’intérêt tels que Silk Road, le grand public associe fréquemment Tor à des activités illégales sur le dark web. Tor vous permet d’héberger des sites Web qui ne sont accessibles qu’aux autres utilisateurs de Tor, ce qui n’aide pas le cas de Tor. Les marchés et forums illégaux sont facilement configurés et accessibles instantanément au «bon» public. Le navigateur Tor facilite de telles pratiques, même si ce n’est pas la raison pour laquelle la plateforme a été configurée.

Tor et confidentialité

Liste avec loupeTor pourrait être fréquemment utilisé par des criminels, mais cela ne signifie pas que le navigateur lui-même est par définition criminel. Au contraire: Tor aide à créer un environnement en ligne axé sur la liberté et la confidentialité. Avec Tor, vous pouvez naviguer sans que les autres (par exemple les pirates, les gouvernements et votre patron) regardent par-dessus votre épaule. Il renforce votre droit de publier et votre liberté d’expression. Si nous parlons de sécurité en ligne et d’anonymat, Tor est une excellente initiative.

Malgré tout, Tor a dû faire face à plusieurs problèmes de sécurité. Plusieurs organisations officielles, dont la CIA et le FBI, ont pu contourner et même violer la sécurité de Tor. De cette façon, ils ont pu retrouver des individus liés à certaines pratiques illégales. De plus, en 2017, un point faible du système Tor a créé la possibilité d’exposer les adresses IP Linux et MacOS, annulant l’anonymat du navigateur.

Tenez toujours compte du fait que, même avec le navigateur Tor, vous et vos données en ligne peuvent être découverts d’une manière ou d’une autre. Cependant, tant que vous respectez la loi (locale), cela ne devrait pas vous poser de problème. L’utilisation du navigateur Tor n’est généralement pas problématique en soi. Néanmoins, pour vous assurer que vous travaillez avec la meilleure protection en ligne possible, vous pouvez toujours utiliser Tor en combinaison avec une connexion VPN. Si vous faites cela, votre trafic en ligne est sécurisé de deux manières différentes et vous disposez d’une couche supplémentaire de cryptage protégeant votre vie privée et votre anonymat.

Conclusion

L’utilisation de Tor n’est pas illégale. Le navigateur Tor offre aux utilisateurs un accès anonyme à un Internet gratuit. Comme pour tout, cet accès peut être utilisé à la fois dans le bon et dans le mauvais sens. Après tout, Tor permet également aux gens de visiter des sites Web et des marchés criminels sur le dark web. Malgré cela, Tor offre une option importante et adéquate pour diffuser anonymement des informations importantes. En bref: légalement, vous pouvez utiliser Tor sans aucune conséquence, tant que les choses que vous faites en ligne ne sont pas contraires à la loi.

Kim Martin Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
follow me
    Like this post? Please share to your friends:
    Adblock
    detector
    map